Le gouvernement Harper a dévoilé son programme de réductions majeures dans l’inspection des aliments

Demandez à votre député-e de prendre position pour la sécurité des aliments

VALEUR NUTRITIVEAvec ces compressions, Ottawa annule plusieurs des importantes améliorations qu’il avait apportées au système de salubrité des aliments depuis la contamination à la listériose chez Maple Leaf qui avait coûté la vie à 23 Canadiens. Voici les détails :

  • Ottawa va mettre à pied 100 inspecteurs en salubrité des aliments, c.-à-d. plus que le nombre qui avaient été embauchés après la douloureuse preuve que la pénurie d’inspecteurs avait contribué au désastre chez Maple Leaf. 
  • Le financement de l’Agence canadienne d’inspection des aliments se retrouve aujourd’hui sous la barre de ce qu’il était avant l’éclosion de listériose. 
  • Aussi incroyable que cela paraisse, le gouvernement propose que la responsabilité de vérifier la justesse de l’étiquetage des produits incombe aux citoyens. Avec cette proposition aberrante, c’est vous qui devrez « vérifier » le bien-fondé de vos plaintes, puis les transmettre directement aux compagnies alimentaires délinquantes, plutôt qu’à l’ACIA.
  • Ottawa élimine aussi un programme d’approbation des étiquettes des produits de viande avant leur mise en marché, prétendant que les inspecteurs pourront faire respecter la réglementation une fois les produits sur le marché, tout en coupant dans le nombre des inspecteurs. 

C’est une occasion parfaite pour lancer un message puissant pour nous objecter à ces compressions malsaines et pour exiger qu’Ottawa remplisse ses engagements et ses responsabilités à l’égard de la sécurité de ce que nous mangeons. 

Take Action Now

Affichages récents :